JUSTICE : Le Directeur de la Police Municipale de Nouméa mis en examen.

Partager sur Facebook

photo-1.jpg

 

 articleoo.jpg

photo2.jpg

mairie.jpg

intro.jpg

Commentaires (2)

1. MIKE 22/07/2013

La question se pose de savoir si les autorités municipales, ont pris l'exacte mesure de la situation concernant la mise en examen sous controle judiciaire pour des faits de harcelement moral, du directeur de la police municipale?

En effet, et bien que l'intéressé soit présumé innocent, sa mise en examen ne peut qu'alterer ses rapports de travail avec les agents et les administrés, dès lors qu'une telle procédure n'est possible, selon l'article 80-1 du code de procédure pénale, qu'en présence " d'indices graves et concordants rendant vraisemblable qu'il ait pu participer comme auteur ou comme complice à la commission des infractions."dont le juge est actuellement saisi.

De plus, aux yeux de l'opinion publique et des personnels, si cette forme d'approbation hiérarchique que constitue le maintien en fonction de l'intéressé devait perdurer, elle ne manquerait pas d'être interprétée d'une part comme une négation des conflits dont n'ont que trop souffert plusieurs agents, d'autre part comme une sorte d'absolution prématurée du directeur de la police municipale.

Est-ce là l'intérêt du service public? Certainement non!
Bien au contraire il faut estimer qu'il serait de meilleure administration que l'intéressé soit suspendu à titre conservatoire avec son traitement. C'est, au demeurant même dans des cas beaucoup moins graves, une pratique tout à fait usuelle en droit de la fonction publique.

Et cela pour le plus grand profit des agents et des usagers!

2. Nounoune 19/07/2013

Le directeur de la police chez le juge pour harcèlement c'est pas terrible pour l'image du maire et des adjoints au maire.
On remarque que Doudoute l'adjoint en charge de la police est en mode silence! Il a un problème avec la justice ou quoi? Il préfère probablement briquer ses meubles...
Yanno le 1er adjoint était trés présent au côté du directeur dernièrement dans les médias. Mais lui aussi il est en mode silence!
Leques, le maire, soutient son directeur dans l'adversité. Il le retire pas du service par mesure conservatoire. Ceci-dit il communique plus dans les médias depuis la mise en examen.
Sur ce dossier il y a bien un élu qui va finir par donner son point de vue sur le fait de maintenir le directeur de la police à son poste ou c'est un problème médical et il faut embaucher en urgence un ORL à la mairie vu le silence des élus sur un dossier grave et important.
Merci Madame la juge d'instruction d'avoir mis en lumières certaines méthodes de gestion des personnels dans l'administration.
Par votre courage vous donnez l'espoir à beaucoup et envoyait un message clair à ceux que le harcèlements tenterait.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/04/2014